Cette année encore se tient le « Technicis Proofreading Training » au sein de Kent State University. Pour rappel, l’objectif de cette formation est de permettre aux traducteurs de pouvoir relire des traductions à partir de n’importe quelle langue vers leur langue natale.

Grâce à un logiciel spécifique utilisé pour répondre aux demandes de ses clients, Technicis prend en charge la validation de quelques points spécifiques à partir du texte original sur la base d’une liste de contrôle précise :

  1. Mise en page : nombre de paragraphes, espaces, en-têtes et pieds de page, notes et commentaires, table des matières
  2. Texte : orthographe, ponctuation, texte non traduit, noms propres, cohérence de l’information, abréviations, adresse
  3. Données clés : nombres, symboles, unités de mesure
  4. Spécificités du projet : bonne application des instructions données par le client, conformité à un guide de style

Aujourd’hui en étroite collaboration avec les équipes de Kent  State University, Technicis continue d’accompagner les élèves afin qu’ils obtiennent leur diplôme « Technicis Proofreading Training ».

Bon courage à tous !