Leader sur le marché de la traduction en France et intégré au top 5 européen l'an dernier, Technicis renforce sa croissance en rachetant la société de traduction TRANSLATION-PROBST SA qui devient la 2ème plus grande société de traduction en Suisse.

Fondée en 2005, la société Translation Probst a enregistré une croissance continue à deux chiffres au fil des années pour devenir aujourd’hui l’un des acteurs incontournables du marché de la traduction en Suisse. Forte de 30 salariés et d’un réseau de 450 traducteurs professionnels, la société s'attache à offrir à ses clients – plus de 600 entreprises de tous secteurs – des services de traduction et d’interprétation de très haute qualité. Translation Probst répond à un niveau d’exigence élevé en appliquant un modèle d’assurance qualité remarquable, et a reçu de nombreuses distinctions pour l’excellence de ses services, de ses standards de sécurité informatique et de son orientation client.

Afin d’assurer la pérennité de sa stratégie, de diversifier son offre et de renforcer sa position sur le marché suisse dans un contexte très concurrentiel, le fondateur de Translation Probst a choisi de créer des synergies avec l’un des grands noms du marché européen : « Cette opération exceptionnelle présente des avantages considérables pour nos employés, notre réseau de professionnels indépendants et nos clients. Ces derniers bénéficieront notamment de la vaste expertise du groupe Technicis, d’une base de traducteurs enrichie ainsi que de services linguistiques complémentaires », affirme Roman Probst. « Cette acquisition donne naissance à la deuxième plus grande société de traduction en Suisse. Les clients ne connaîtront aucun changement, à l'exception d'un niveau d'excellence toujours plus élevé. Tous profiteront d'une qualité de service encore meilleure, et le nom de Translation Probst sera toujours synonyme de réussite et de perfection. »

Benjamin du Fraysseix, fondateur de Technicis Finance et CEO du groupe Technicis depuis 2012, succède à Roman Probst au poste de CEOGuillaume Patry, COO de Technicis, l’assistera dans ses fonctions. Suite à l'acquisition de V.O. Paris en 2012, suivie du rachat de la société de traduction belge Cogen en 2015, le groupe Technicis poursuit sa croissance externe avec cette nouvelle opération.

Avec des sociétés en France, en Belgique et en Suisse, le groupe étend sa présence sur le marché européen : fort d’un chiffre d’affaires passé de 17 M€ en 2014 à 24 M€ en 2015, Technicis, qui compte désormais 220 collaborateurs, espère dépasser 32 M€ en 2016 et devenir l’un des trois premiers acteurs de la traduction en Europe.